Et oui, n’en déplaise aux « Cassandre » de tout poil, il est possible d’obtenir des taux de complétion supérieurs au plafond de verre des 10% pour des formations à distance de type MOOC, c’est que qu’ont démontré les associations de patients AF3M (myélome) et ANDAR (polyarthrite) avec respectivement 77% et 68% de taux de complétion et ce que s’apprêtent à expérimenter d’autres associations avec drspoc.com

Il y a d’ailleurs de multiples façons d’apprécier le succès de ces initiatives qui introduisent du digital dans les formations traditionnelles en perte de vitesse, du fait d’une accélération du développement des savoirs, faute de temps disponible pour la formation des apprenants, de traçabilité et de mesure des progrès de de changement des comportements. Quelles sont les méthodes d’évaluation du « digital learning », on peut citer le taux d’adhésion au parcours pédagogique par rapport à la population cible, la nature et le volume de contenus visionnés, le temps passé par unité d’apprentissage, l’état d’avancement des apprenants, les résultats des tests de validation des acquis – auto-évaluation et évaluation extrinsèque, le score au certificat de formation, le niveau de satisfaction, de recommandation, le volume d’échange et le taux par apprenant, l’impact sur la qualité de vie ou la performance (entreprises, via le CRM ou le système de gestion des RH par exemple). Bref les mécanismes d’évaluation sont nombreux et ils dépendent des objectifs stratégiques, de la finalité de la formation et des objectifs pédagogiques.

En effet, nombreux sont les dispositifs qui n’apportent pas de résultats probants car leur conception est défaillante, faute d’analyse détaillée, à commencer par l’absence du premier des questionnements, pour quelle cible et quel usage ! S’agit-il de comprendre et de retenir une connaissance, de l’aborder en profondeur ? de développer un savoir-faire particulier ? de changer des attitudes ? les trois ?

Trop souvent les dispositifs sont centrés sur l’organisation elle-même, les formateurs et les outils au détriment de la cible et de ses usages. En effet, plus le public cible sera impliqué (dès la phase de conception) et plus la formation sera pertinente, engageante et impactante. Il s’agit alors de réaliser une étude d’ingénierie pédagogique afin d’analyser le contexte, les cibles, les besoins et la stratégie de cette formation.

Quels que soient le ou les dispositifs de formation, qu’ils soient combinés ou non avec de la formation présentielle, synchrones ou asynchrone, (e-learning, MOOC, vidéo learning, classes virtuelles, webinaires, serious game, simulations, etc.) les supports, les activités doivent être au service de la pédagogie et non l’inverse.

Néanmoins quelques facteurs clés se dégagent. En effet, le processus d’acquisition des messages et l’ancrage des savoirs vont dépendre de chacune des séquences dont ils sont composés et de leur variété, comprenant des mises en situation (vidéo témoignage, Powerpoint animé, dessin animé, etc.) des apports de connaissances très graphiques où la voix et l’image se confortent mutuellement, du degré d’interaction entre apprenants et formateurs, des échanges entre les apprenants eux-mêmes, des exercices d’ancrage (webconférences) et la vérification des ancrages (auto-évaluation et quiz).

Cet aspect d’interaction humaine et d’ingénierie tutorale est bien trop souvent négligé, au détriment d’une interface homme-machine. Les échanges entre pairs, les tchats, le tutorat sont ainsi des raisons majeures du succès des MOOC sur le myélome de l’AF3M et sur la polyarthrite de l’ANDAR car les apprenants sont accueillis, suivis, soutenus dans leur apprentissage et motivés à parcourir une nouvelle expérience de vie. Dès lors, ils se sentent en confiance et en capacité d’apprendre.

Hervé Barkatz

herve.barkatz@hbmotion.com

Découvrez drspoc.com , votre partenaire de digitalisation des formations en santé « Digital learning with a human touch »
eduthera.com et drspoc.com sont des marques de Health Behaviour in Motion
@docteurspoc
Facebook
In

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires